06 31 21 36 59

Lieu-Dit Burladis - 47500 FUMEL

GPS 44.5122,0.9690

Mardi au Samedi de 9:00 à 20:00

Top

Nutrition de la Femme Allaitante

Allaiter un enfant demande une alimentation adaptée. Aussi la nutrition de la femme allaitante ou enceinte demande des conseils personnalisés pour bien vous nourrir, et apporter tout ce qui est nécessaire à votre bébé sans risque de carence pour vous ou pour votre bout de chou.

Pour tout savoir retrouvez ma chronique hebdomadaire sur Radio 4 chaque jeudi à 10h15 et à 17h15 !

https://soundcloud.com/laurence-myr/nutrition-de-la-femme-allaitante

 

 

Radio 4

Retrouvez l’intégralité de l’émission retranscrite ci-dessous pour les personnes mal-entendantes.

Bonjour Christophe ! Bonjour tout le monde !

Comme annoncé cette semaine, je vais parler de la nutrition de la femme allaitante. Car si l’allaitement ou non, est un choix très personnel qui revient à chaque mère, il n’en demeure pas moins vrai que cela engendre un certain nombre de besoins sur l’organisme de la femme allaitante.

Les besoins des femmes allaitantes sont tous les mêmes ?

Oui et non. Avant tout rappelons l’allaitement est naturellement le fait de nourrir son petit avec son propre lait. Je dis naturellement, car c’est un processus naturel. Cependant, il est préférable de donner un biberon dans des conditions optimales qu’un allaitement non souhaité ou dans de mauvaises conditions.

Ceci dit, les besoins des femmes allaitantes ont des points communs.

Quels sont-ils Laurence ?

La production de lait demande une grande quantité d’énergie. Sont nécessaires à la fois l’énergie et les nutriments indispensables à sa « fabrication » si je puis dire. Que l’énergie et les nutriments qui entrent dans la composition du lait.

Pour se faire, en fonction de l’âge du nourrisson – de 1 jour à 3 ans – des apports en matières grasses de bonne qualité, de protéines, de glucides ou sucres simples et complexes varient. De même que les besoins en minéraux comme le calcium, le magnésium, les oligo-éléments et les vitamines sont accrus.

En outre, le lait est un liquide. Blanc. Mais liquide. Et pour produire du liquide que faut-il selon vous ?

Des boissons ?

Oui Christophe, de l’eau notamment. Beaucoup d’eau. Entre ½ et 1 litre d’eau en plus par jour en moyenne, selon l’âge en mois de l’enfant. Quand je parle d’eau, j’évoque l’eau plate du robinet ou en bouteille. Selon les goûts et le budget de chacune. Mais en tout cas de l’eau plate.

Évitez les eaux pétillantes, souvent plus riches en sodium. De même, les boissons sucrées type soda, jus de fruits, sirop sont à consommer avec la plus grande modération. Quant à l’alcool, il est à bannir pendant la période d’allaitement.

Car gardez à l’esprit que comme pendant la grossesse, vous nourrissez votre cher petit ange, avec ce que vous consommez.

Un lien avec l’alimentation de la femme enceinte, Laurence ?

Indirectement oui. Puisque dans ces deux états, la mère transmet tout à l’enfant. Pendant la grossesse par le cordon et le placenta principalement. Pendant l’allaitement par la qualité du lait que la mère produit. Or sa qualité dépend exclusivement de ce qu’elle consomme.

Par exemple avec la consommation de légumes à goût fort comme le chou-fleur, l’asperge, le goût du lait changera.

Si les apports sont insuffisants pour couvrir les besoins de la mère et de l’enfant, la femme allaitante sera toujours la perdante. Ses réserves s’épuiseront au profit du nourrisson, ce qui aura de fâcheuses conséquences à moyen et long terme comme une déminéralisation osseuse, la perte de cheveux et autres. Et ce n’est pas en mangeant beaucoup que la mère couvre ces besoins. C’est en ayant une alimentation adaptée. C’est pourquoi j’accompagne les femmes enceintes et allaitantes pour qui leur santé et celle de leur progéniture sont importantes. Les personnes intéressées peuvent télécharger sur mon site LMdiet.fr un e-book que j’ai rédigé où tous mes conseils sont regroupés.

Merci, Laurence, quel sera le thème de la semaine prochaine ?

Nous irons butiner du côté de la ruche à la découverte des produits et bienfaits que l’on peut y trouver. D’ici là, excellente fin de semaine à tout le monde et à bientôt !

Laurence MYR

Diététicienne nutritionniste Diplômée d’État et Naturopathe N.D. - DU Nutrition de l'Obésité et Conséquences Métaboliques, DIU Troubles de Comportements Alimentaires (TCA) et DPC Diabète (DT2)

Soyez le premier à écrire un commentaire !

Écrire un commentaire