06 31 21 36 59

Lieu-Dit Burladis - 47500 FUMEL

GPS 44.5122,0.9690

Mardi au Samedi de 9:00 à 20:00

Top

Nous Sommes Constitués de ce que Nous Mangeons

Nous sommes constitués de ce que l’on mange. Une phrase pas si anodine que cela. Ensemble explorons jusqu’où nous amène cette réalité.

Suivez-moi chaque jeudi à 10h15 ou à 17h15, lors de ma chronique hebdomadaire sur Radio 4  !

 

 

 

 

Radio 4

Retrouvez l’intégralité de l’émission retranscrite ci-dessous pour les personnes mal-entendantes.

Bonjour à toutes et tous ! Bonjour Christophe !

Aujourd’hui je vous emmène à la découverte de notre corps. De quoi est-il constitué ? Comment se métabolise-t-il depuis notre naissance et durant toute notre vie ? Existe-t-il des liens avec l’alimentation ?

Vaste programme Laurence ! Un petit rappel pour commencer ?

Oui, plongeons dans l’univers de l’infiniment petit. Chaque grain de notre peau, chaque élément de nos tissus comme les os, les muscles, le cœur, le foie, les artères, notre cerveau sont constitués de cellules. Tout est cellule. C’est l’union de cellules, mises bout à bout qui forment nos organes. Et l’ensemble de nos organes et tissus qui combinés entre eux aboutissent à la perfection que nous avons : notre corps.

Vous le comprenez donc, les cellules sont à la base de l’incroyable machine que nous sommes.

Ces cellules sont nées, pour résumer grandement, de 2 cellules souches issues de nos parents. Elles se sont divisées jusqu’à aboutir au nouveau-né.

Déjà durant la grossesse ces cellules pour se construire et se multiplier se nourrissent.

Mais de quoi se nourrissent les cellules ?

Les enveloppes de toutes nos cellules sont constituées d’une tête amie de l’eau et d’une queue amie des lipides, c’est-à-dire du gras pour simplifier.

En fonction des aliments que nous mangeons, les queues lipidiques n’ont pas la même forme. En effet, si une personne consomme beaucoup d’acides gras saturés ou d’acides gras trans industriels, les queues des enveloppes de cellules vont se rigidifier en se construisant avec ces gras-là. Cette personne aura des cellules dures, peu souples. L’exemple le plus flagrant est la rigidité du système artériel chez elles.

Si un individu consomme plutôt des acides gras insaturés, ses queues lipidiques refléteront ce profil et seront souples et entrelacées.

Nos cellules se nourrissent tout au long de notre vie de ce que nous mangeons. Nous sommes constitués de ce que nous mangeons !

Et que cela change-t-il dans notre vie ?

Cela change tout Christophe.

Notre cerveau et notre moelle épinière par exemple sont majoritairement constitués de gras. Gras qui permet les transmissions électriques dans nos organismes. Beaucoup de choses, comme les mouvements, les idées, les sensations, les émotions, etc. passent par ces impulsions. Ce qui inclut notre pensée… Autrement dit, puisque nous sommes constitués de ce que nous mangeons et que nos impulsions électriques cellulaires dépendent de la constitution de nos enveloppes au moins, et du contenu des cellules aussi, ce que nous mangeons conditionne notre corps, et notre pensée. Nos choix alimentaires ont une répercussion bien au-delà de la notion de consommation. Nous sommes la conséquence de chacun de nos choix alimentaires.

Une prise de conscience souvent difficile. De quoi parlerons-nous la semaine prochaine Laurence ?

Certaines personnes en prennent conscience, et me consultent dans ce but. La semaine qui vient, nous parlerons des femmes allaitantes, qui elles aussi construisent leur corps et celui de leur enfant à travers leur alimentation.

Laurence MYR

Diététicienne nutritionniste Diplômée d’État et Naturopathe N.D. - DU Nutrition de l'Obésité et Conséquences Métaboliques, DIU Troubles de Comportements Alimentaires (TCA) et DPC Diabète (DT2)

Soyez le premier à écrire un commentaire !

Écrire un commentaire