06 31 21 36 59

Lieu-Dit Burladis - 47500 FUMEL

GPS 44.5122,0.9690

Mardi au Samedi de 9:00 à 20:00

Top

Alimentation de la Femme Enceinte

Avec cette chronique sur Radio 4, je vous propose un petit tour d’horizon de l’Alimentation de la femme enceinte. Je vous explique simplement pourquoi manger deux fois mieux. Pour vous et pour votre bébé.

Si vous souhaitez en savoir plus, téléchargez mon e-book en cliquant ici

 

 

 

 

Radio 4

Retrouvez l’intégralité de l’émission retranscrite ci-dessous pour les personnes mal-entendantes.

Bonjour à tous nos auditeurs et auditrices ! Bonjour Christophe !

Si être enceinte n’est pas une maladie, mais un état physiologique différent, cette période demande une alimentation adaptée. Autrefois on disait qu’il fallait « manger pour deux ». Aujourd’hui on sait que ce dicton n’est pas tout à fait exact. Il convient de « manger deux fois mieux »

Pourquoi manger deux fois mieux Laurence ?

Pendant la grossesse, les femmes doivent couvrir leurs besoins habituels, plus ceux en lien avec les modifications de leur corps, plus ceux du fœtus.

Les modifications de leur corps comme l’augmentation des glandes mammaires, la préparation à la sécrétion de lait (même si la mère ne souhaite pas allaiter son corps s’y prépare), la fabrication du liquide amniotique et du placenta.

Les besoins du fœtus et les leurs évoluent tout au long de la grossesse.

L’alimentation de la mère est donc déterminante pour sa santé et celle de son enfant.

Quels sont les risques d’une alimentation non adaptée de la femme enceinte ?

Pour la mère les risques principaux sont : la constipation, l’amaigrissement ou trop de prise de poids, le diabète gestationnel, l’anémie, décalcification avec perte de dents dans les mois qui suivent et fragilisation du tissu osseux d’où risques de fractures plus élevé, hypertension artérielle, et bien d’autres encore.

Pour l’enfant à naître, risque de fragilité, de poids trop faible ou trop important, risque d’obésité future en fonction de l’alimentation reçue in utéro c’est-à-dire pendant la grossesse, prématurité, etc.

Vous parlez du poids de la mère et de l’enfant pouvez-vous nous expliquer plus précisément Laurence ?

La grossesse s’accompagne d’une prise de poids. Mais celle-ci doit-être contrôlée tout au long de cette période. Je collabore régulièrement avec des gynécologues obstétriciens, avant, et pendant la grossesse. Car fécondité, grossesse et alimentation sont étroitement liées.

La prise de poids n’est pas régulière au cours des trimestres, et des mois. D’autre part cette prise de poids, variera selon l’IMC avant que la femme soit enceinte. Plus l’IMC sera élevé, plus il conviendra de limiter le gain pondéral.

Concrètement vous prescrivez un régime aux femmes enceintes ?

Vous savez que je ne suis pas une adepte des régimes au sens régime amaigrissant. Je vais plutôt apporter des conseils pour choisir les quantités et les aliments, à manger durant la gestation. Ces conseils sont personnalisés en fonction du poids de départ, des habitudes de vie et alimentaires, et du stade de la grossesse. J’attire également son attention sur les risques sanitaires tels que la toxoplasmose, listériose, et les substances toxiques comme l’alcool, le tabac, les drogues. Et d’autres points au cas par cas.

Pour plus de renseignements, vous pouvez me contacter au 06.31.21.36.59

Merci Laurence. Quel sera le thème de la semaine qui vient ?

A quelques jours de la Saint-Valentin, je vous parlerai d’un amour de repas. Merci à vous et à la semaine prochaine !

Laurence MYR

Diététicienne nutritionniste Diplômée d’État et Naturopathe N.D. - D.U. Nutrition de l'Obésité et Conséquences Métaboliques, D.I.U. Troubles du Comportement Alimentaire (TCA) et DPC Diabète (DT2)

Soyez le premier à écrire un commentaire !

Écrire un commentaire