06 31 21 36 59

Lieu-Dit Burladis - 47500 FUMEL

Au cabinet ou en téléconsultation

Mardi au Samedi de 9:00 à 20:00

Top

Sport et Suppléments de Protéines

À ce stade, quelque soit le sport pratiqué, la pertinence de la consommation de suppléments protéinés chez les athlètes questionne tant sur les résultats en matière de performances que pour la réparation musculaire.

Je montrerai que le contexte global est primordial, avant de déterminer pour quels types de sports les suppléments de protéines pourraient être considérés.

 

La consommation de protéines sous forme de suppléments chez les athlètes, une pratique courante dans plusieurs sports, est-elle pleinement justifiée ?

Avant toute supplémentation, le paradigme d’habitudes, de modes de vie, et de prises alimentaires saines et adaptées est soulevé par de nombreux auteurs.

Nombre d’études[1] accréditent la prépondérance de l’entrainement et des glucides (sucres simples et complexes) dans la prise alimentaire globale, tant en qualité, que quantité, que pris au moment opportun (avant, pendant, et après la pratique sportive). Mêmes critères pour les protéines qui représentent 1.2 à 2g/kg/j. Volume qui est totalement assimilable lors de prises alimentaires diversifiées (que ce soit les repas et les collations), nonobstant les discours publicitaires, la mode et le mode de consommation de suppléments. Et pour tout sport.

Lipides (acides gras divers et variés), fibres, hydratation, alcool ont une incidence au moins aussi importante. L’athlète doit être considéré holistiquement (volume d’exercice, âge, composition corporelle, apports énergétiques totaux où les protéines représentent de 10 à 35%, statut)[2]. L’entrainement, la performance,  et la récupération, pour tout sport en dépendent.

 

Alors, pour quel type de sport les suppléments de protéines pourraient-ils être considérés ?

Dans certains cas en suivant, cette ration peut-être augmentée bien que les résultats concluent à un impact faible tous sexes confondus[2]. Cependant, il convient d’être vigilant, car l’excès de protéines peut avoir des effets délétères[1][4][5][6] sur la santé.

Ces données acquises, seuls des diététiciens-nutritionnistes dûment formés à la prise en charge des sportifs sauraient être habilités à prescrire des suppléments protéinés.

La whey par sa richesse en acide aminés essentiels, pourrait être privilégiée. Elle a également montré des effets plus généraux comme sur le système immunitaire. Les produits ergogéniques seraient une aide dans des profils sportifs plutôt débutants ou suivants : hypertrophie musculaire[1][2] combiné à un régime hypoénergétique[2] (pour arriver à une diminution de la masse grasse), réparation myofibrillaire (en supprimant l’augmentation des protéines plasmatiques)[2], en cas d’immobilisation et /ou blessure (en prévention de la perte de la masse maigre, musculaire), et chez les sportifs végétariens et végétaliens (pour les acides aminés essentiels, la créatine, le fer)[1][2].

 

Donc un supplément en protéines est-il indispensable pour le sportif ?

Une certitude, les « chercheurs ont observé la déconnexion entre les preuves scientifiques et l’éducation (…) concernant les protéines. Le manque de données spécifiques[4] » et scientifiques face aux propositions des fabricants interroge.

Bibliographie

[1] Position of the Academy of Nutrition and Dietetics, Dietitians of Canada, and the American College of Sports Medicine: Nutrition and Athletic Performance – Author links open overlay panelD. TravisThomasPhD, RDN, CSSDaKelly AnneErdmanMSc, RD, CSSDbLouise M.BurkeOAM, PhD, APD, FACSM – Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics Volume 116, Issue 3, March 2016, Pages 501-528 –

https://www.researchgate.net/publication/295847724_Position_of_the_Academy_of_Nutrition_and_Dietetics_Dietitians_of_Canada_and_the_American_College_of_Sports_Medicine_Nutrition_and_Athletic_Performance

 

[2] International Society of Sports Nutrition Position Stand: protein and exercise – Ralf Jäger, Chad M. Kerksick, Bill I. Campbell, Paul J. Cribb, Shawn D. Wells, Tim M. Skwiat, Martin Purpura, Tim N. Ziegenfuss, Arny A. Ferrando, Shawn M. Arent, Abbie E. Smith-Ryan, Jeffrey R. Stout, Paul J. Arciero, Michael J. Ormsbee, Lem W. Taylor,  Colin D. Wilborn, Doug S. Kalman, Richard B. Kreider, Darryn S. Willoughby, Jay R. Hoffman, Jamie L. Krzykowski, and Jose Antoniocorresponding author – J Int Soc Sports Nutr. 2017; 14: 20. Published online 2017 Jun 20. doi: 10.1186/s12970-017-0177-8

https://jissn.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12970-017-0177-8

 

[3] Re-Examining High-Fat Diets for Sports Performance: Did We Call the ‘Nail in the Coffin’ Too Soon? – Louise M. Burke – Published: 09 November 2015

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/26553488/

 

[4] Dietary protein safety and resistance exercise: what do we really know ? Lonnie M Lowery & Lorena Devia – Journal of the International Society of Sports Nutrition volume 6, Article number: 3 (2009)

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19138405/

 

[5] Dietary Acid-Base Balance in High-Performance Athletes – Marius Baranauskas, Valerija Jablonskienė, Jonas Algis Abaravičius, Laimutė Samsonienė, and Rimantas Stukas – Int J Environ Res Public Health. 2020 Aug; 17(15): 5332.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7432059/

 

[6] Dietary protein, resistance training and health: a call for evidence – Lorena Devia, Josh Huffman, James Mihevic, Anna Huszti & Lonnie Lowery – Proceedings of the Fifth International Society of Sports Nutrition (ISSN) Conference and Expo – Journal of the International Society of Sports Nutrition volume 5, Article number: P23 (2008)

https://www.researchgate.net/publication/26540983_Dietary_Protein_Resistance_Training_and_Health_A_Call_for_Evidence

Laurence MYR

Diététicienne nutritionniste Diplômée d’État spécialisée - D.U. Nutrition de l'Obésité et Conséquences Métaboliques, D.I.U. Troubles du Comportement Alimentaire (TCA) et DPC Diabète (DT2)

Vos commentaires :

  • Claude
    17/09/2020à13:08

    Bravo pour cette recommandation je pense que nous avons besoin de personne comme vous bonne journée au revoir

Écrire un commentaire