06 31 21 36 59

Lieu-Dit Burladis - 47500 FUMEL

Au cabinet ou en téléconsultation

Mardi au Samedi de 9:00 à 20:00

Top

Alimentation de la Personne Âgée

Parce qu’à tout âge de la vie, nous devons adapter notre alimentation, je vais évoquer aujourd’hui l’alimentation de la personne âgée. Si vous n’êtes pas encore une ou un sénior, vous en avez peut-être dans votre entourage. Des conseils simples et pratiques à découvrir !

Retrouvez mes chroniques sur Radio 4 chaque jeudi à 10h15 et à 17h15 !

 

 

Radio 4

Retrouvez l’intégralité de l’émission retranscrite ci-dessous pour les personnes mal-entendantes.

Chers auditrices et auditeurs bonjour ! Christophe bonjour !

Notre région héberge de nombreuses personnes âgées. C’est à elles que je m’adresse plus particulièrement aujourd’hui. En effet à partir d’un certain âge nos corps se transforment, nos besoins évoluent et nous devons adapter notre alimentation à ces modifications.

Quelles sont-elles Laurence ?

Plus nous avançons en âge plus et plus mâcher devient difficile. La croûte du pain. Les amandes. Croquer un fruit. Sont autant d’actes qui avec l’âge se révèlent compliqués voire douloureux. Jusqu’à parfois devenir impossible. Pourtant s’alimenter correctement passe par la bouche.

Parallèlement, nos petits capteurs de goûts se transforment pour certains, s’éteignent pour d’autres. Autrement dit, nos perceptions gustatives ne sont plus les mêmes. Il y a des aliments que l’on aimait et que l’on aime plus. Et inversement. En outre cela renforce l’attrait pour les produits sucrés et gras. Car ces capteurs-là continuent à être très efficients.

Ensuite, au fil des ans, nos forces s’amenuisent, et notre activité physique décroît proportionnellement. Il s’agit de sarcopénie. Un mal pas encore très bien compris scientifiquement. Toujours est-il qu’avec l’âge nous perdons nos muscles. Perte plus ou moins rapide et importante en fonction de nos profils génétiques et nos modes de vie.

Enfin, la sensation de soif s’atténue de jour en jour, jusqu’à disparaître.

Comment donc adapter l’alimentation de la personne âgée ?

Pour adapter l’alimentation de la personne âgée, il convient de perdre en compte ses capacités masticatoires, son mode de vie, ses capacités physiques. Il n’y a pas une recette miracle.

Lors de mes consultations, je propose par exemple des recettes qui soient faciles à manger et qui aient des apports intéressants. Un flan de courge par exemple peut convenir à une personne qui a du mal à mâcher.

Ce qui est universel, c’est la nécessité d’inciter la personne âgée à boire de l’eau à heures fixes puisque ce n’est plus la soif qui lui rappelle que son corps a besoin d’eau. Boire un verre d’eau toutes les deux heures par exemple est une solution facile à mettre en œuvre.

Il existe toujours des solutions !

Merci Laurence. Quel thème évoquerez-vous lors de la prochaine chronique ?

Nous irons du côté des produits allégés, light, zéro %. D’ici là, belles journées à toutes et tous et à très vite !

Laurence MYR

Diététicienne nutritionniste Diplômée d’État et Naturopathe N.D. - D.U. Nutrition de l'Obésité et Conséquences Métaboliques, D.I.U. Troubles du Comportement Alimentaire (TCA) et DPC Diabète (DT2)

Soyez le premier à écrire un commentaire !

Écrire un commentaire