06 31 21 36 59

Lieu-Dit Burladis - 47500 FUMEL

GPS 44.5122,0.9690

Mardi au Samedi de 9:00 à 20:00

Top

Respirien – Qu’est-ce que c’est ?

 

 

De plus en plus de médias, magazines et autres parlent du mouvement respirien. Mode ou science ancestrale ? Qu’est-ce qu’exactement un respirien ? De quoi se nourrit-il ? Quels sont les impacts sur la santé ? Des dangers existent-ils ?A travers cette chronique sur Radio 4, comme chaque jeudi, je vous apporte des réponses concrètes et précises.

 

 

Radio 4

Retrouvez l’intégralité de l’émission retranscrite ci-dessous pour les personnes mal-entendantes.

Bonjour Christophe ! Bonjour chers auditrices et auditeurs !

De plus en plus de personnes entendent parler respirianisme, ou pranisme, ou encore inédie. À travers ces trois appellations, une même idée. En tant que diététicienne-nutritionniste, je me penche d’un point de vue scientifique et médical sur la possibilité d’être respirien.

Avant tout, Laurence, pouvez-vous nous expliquer de quoi il s’agit ?

Ce mouvement qui s’inspire de notions traditionnelles ancestrales assure que les êtres humains peuvent couvrir leurs besoins alimentaires et hydriques sans manger et boire.

Le mot pranisme est issu du terme sanskrit Prana. Ce dernier intègre les conceptions spirituelles de souffle, de son principe vital et de sa manifestation dans la respiration.

S’appuyant sur ces concepts, un mouvement prétend qu’il est possible aux Hommes de se nourrir de cette énergie. Énergie que les respiriens estiment universelle et cosmique. Qu’ils appellent également « Lumière divine. »

S’il est vrai que les végétaux ont la capacité par la photosynthèse de transformer la lumière et l’air en énergie, il n’en demeure pas moins vrai que seuls les végétaux en sont aujourd’hui, scientifiquement capables.

Parallèlement au-delà de cette possibilité, les végétaux se nourrissent également et de façon indispensable d’azote, phosphore, potassium, minéraux, oligo-éléments, et d’eau.

Le pranisme intègre donc des valeurs à la fois nutritionnelles et religieuses ?

Oui Christophe, il y a un grand amalgame et la récupération avec utilisation marketing de nombreuses valeurs à la fois nutritionnelles, religieuses, sociétales, et pseudo-scientifiques.

À l’heure actuelle, aucune des allégations avancées par ce mouvement n’est scientifiquement fondée ou avérée ou vérifiée par des essais rigoureusement encadrés.

Il existe peut-être une part de vérité issue de sagesses ancestrales. Mais quel pourcentage ? À mon avis, très peu.

Très bien. L’inédie peut-elle être dangereuse ?

D’un point de vue physiologique, oui vouloir devenir respirien peut-être dangereux. Sans boire ni manger, tout organisme meurt. Il existe de nombreux accidents, dont la mort est parfois le point final très rapidement. Ceci est scientifiquement prouvé et établi.

D’un point de vue plus global, la MIVILUDES (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) met en garde contre ce mouvement.

Le manque d’eau et de nourriture au bout de quelques jours altère les fonctions mentales et vitales de tout être humain. Et au-delà de tout être vivant.

Si vous avez des doutes sur un proche ou vous-même, contactez-moi au 06.31.21.36.59.

Merci Laurence. On va se retrouver la semaine prochaine pour une nouvelle chronique. Quel sujet aborderez-vous la semaine à venir ?

J’aborderai les principales conséquences métaboliques en lien avec la nutrition. Un vaste sujet ! Merci à vous et excellente semaine ! A très vite !

Laurence MYR

Diététicienne nutritionniste Diplômée d’État et Naturopathe N.D. - D.U. Nutrition de l'Obésité et Conséquences Métaboliques, D.I.U. Troubles du Comportement Alimentaire (TCA) et DPC Diabète (DT2)

Soyez le premier à écrire un commentaire !

Écrire un commentaire